29 juillet 2006

SNAKE EYES - 1998

De : Brian De Palma

Snake_eyes

Synopsis
Le palais des sports d'Atlantic City contient à peine la foule venue assister au match du siècle, où s'affrontent deux poids lourds de la boxe. Soudain des coups de feu éclatent à proximité du ring et le secrétaire d'Etat à la Defense s'effondre, mortellement blessé. L'enquête commence sous la direction de l'inspecteur Rick Santoro, policier corrompu. Rick va s'efforcer de sauver sa reputation ainsi que celle de son ami Kevin Dunne, chargé de la sécurité du secrétaire d'Etat, et qui s'était malencontreusement absenté au moment du drame...

Mon avis
Même s'il est moins en forme que dans son début de carrière, De Palma est un réalisateur que j'admire plus que tout pour plusieurs raisons. D'abord, le point le plus évident : il est à l'aise à la mise en scène. Que ce soit dans Blow out, L'impasse ou dans ce Snake eyes, on ne peut que s'en prendre plein la gueule. Point numéro 2 : garder la même ambiance. On reconnaît facilement un film de De palma, on sent bien que c'est lui à la manette. C'est vraiment pour ces deux points qui le caractérisent tant, que je ressens de l'admiration pour lui. Je dirais aussi qu'il a de la personnalité. Comment ne pas l'aimer ? Je l'oublie tout le temps de le mettre parmi mes réalisateurs favoris (chose que j'ai rapidement changer à la page [Accueil] de mon blog), ça m'énerve et les psys, j'aimerais en voir ! Aussi, je ne m'ennuie jamais devant un De Palma, jamais ! Tous ses films, mis à part Mission to mars, m'ont jusqu'à présent séduit et Snake eyes fait intégralement parti de mes préférés de lui. Finalement, j'arrive pas à en choisir un que je préfère dans sa filmo. Pour moi, il y a 3 films qui me paraissent les plus maitrisés : Les incorruptibles, Blow out et ce fameux Snake eyes. Alors c'est assez étrange, j'adore ce réalisateur, j'adore ses films mais y en a pas beaucoup qui sont de réels chefs d'oeuvre. Ils sont excellents, ça oui... mais c'est pas les pointes de l'Himalaya non plus. Il n'empêche que ses films ont de la gueule et que je m'en lasse pas.

Je vais maintenant zoomer sur Snake eyes. Il a toutes les caractéristiques d'un excellent De Palma, j'adore donc. Et j'adore encore plus un De Palma quand il y met une petite goutte pour redoré un peu le tout. Cette goutte, elle s'appelle "ce que Tim aime le plus voir au cinéma". Pour ceux qui me connaissent bien, ils ont dû remarqué mon amour concernant les multiples visions dans un film. C'est pas clair ? Je reformule ma phrase : voir sous plusieurs angles différents une action importante du film. En plus, dans le thriller c'est un truc qui est terriblement efficace. On suit une histoire et on avance dans l'enquête avec plusieurs points de vue différents, chacun ayant son importance dans l'histoire. Plusieurs points de vue mais pas pris au hasard, tous à partir des propos des personnages. Génial non ?

Parlons donc de ces personnages. Des personnages très De Palmesque. Et oui, vous ne le saviez pas ? De Palma possède également ses propres personnages visibles en DVD ou sous forme de figurines. Ils ne se ressemblent pas tous mais ils ont une particularité que l'on retrouve dans chacun de ses films.

Et pour jouer des personnages, il existe des acteurs formés pour ça. Parmi ces acteurs, il existe Nicolas Cage. Cage, c'est quoi ? C'est tout simplement le charisme, la classe. En le voyant il parait toujours triste avec ses sourcils en obliques. Mais il peut paraître aussi agressif que fou. Un de mes acteurs préférés : dans mon top 5 ! Toujours impeccable, nan vraiment parfait !

------------------>>> Top acteurs (en bas de page)

La scène du film

snake

Posté par ablogapart à 00:55 - - Commentaires [7] - Permalien [#]


Commentaires sur SNAKE EYES - 1998

    Pas vu

    Je n'ai pas vu ce DePalma à donc je ne sais pas le juger.

    Posté par Benoît, 03 août 2006 à 15:35 | | Répondre
  • Hum....

    J'avoue avoir un tout petit peu de mal à adhérer à 100% à l'univers De Palmesque, pour reprendre ton expression.

    Certains films ont été pour moi de vrais moments de détente et de plaisir "L'Impasse" par exemple, ou "Blow Out", d'autres me sont passés un peu à travers.
    Snake Eyes en fait parti, non pas qu'il soit mauvais, loin de moi cette idée, mais il ne m'a pas forcément paru indispensable.

    Un autre problème chez De Palma m'empêche de me pencher davantage sur sa filmographie, c'est que je ne reconnaît pas chez lui, sa signature filmique.

    J'aime reconnaître, quelque soit le genre ou le thème abordé, la patte artistique d'un auteur.
    Kubrick par exemple, ou Kitano, sont reconnaissables parmis milles autres cinéastes.

    De Palma, je ne reconnaîs pas...

    Posté par Michael, 03 août 2006 à 19:07 | | Répondre
  • L'homme qui voulait être Hitchcock

    Le prob de ce cinéaste, c'est son complexe d'infériorité et d'identification par rapport à Maitre Hitch. Mais bon, il ne masque pas l'affaire. Il ne sera jamais un Grand cinéaste et il ne s'en cache pas. Par moment, il est capable tout de même de surpendre fameusement (Body double). A d'autres moments, il touche le fond (Scarface). Ici, dans "Snake eyes", il presque parvenu au niveau d'un Johnny To d'un point de vue technique.... presque. Chez de Palma, tout se situe dans le "presque". Presque un grand cinéaste. Mais que vaut ce presque ? Pour Mike, beaucoup, pour moi un peu moins.... Pour toi, Tim, encore moins. Mais il restera toujours chez De Palma, cet amour véritable pour le cinéma. Et ça, ça vaut tout l'or du monde.

    Posté par Chris, 04 août 2006 à 09:41 | | Répondre
  • Filmo

    Tim, tu dis "il y a 3 films qui me paraissent les plus maitrisés : Les incorruptibles, Blow out et ce fameux Snake eyes". Juste pour info - puisque tu as l'air d'aimer De palma, dans les meilleurs films de ce réalisateur, on cite plus souvent Pulsions ou Body Double, dont l'univers, trouble, semble plus personnel. Si tu ne les as pas vus, ces films valent la peine... même si la patte Hitchcockienne reste évidente.

    Personnellement, je retiens de Snake Eyes le début de film, dont la performance technique m'avait impressionnée...

    Posté par NormaDesmond, 06 août 2006 à 15:30 | | Répondre
  • Moi j'aime bien

    Le scénario est un peu trop tordu, c'est vrai, mais De Palma reste un technicien inégalable, à la fois virtuose et, comme le dis Chris, cinéphile jusqu'auboutiste. Il est vrai qu'il se rend compte de ses limites, et que du coup il mise beaucoup plus sur sa caméra que sur le script. Capable du meilleur (Body Double, Phantom of the Paradise) comme du pire (Esprit de Caïn), je trouve quand même ce cinéaste incontournable... Ce n'est pas le meilleur du Nouvel Hollywood mais il ne faudrait pas le sous-estimer, m^me si sa carrère actuelle flanche sévèrement...

    Posté par Bastien, 10 août 2006 à 15:11 | | Répondre
  • Vague souvenir...

    Je ne me souviens plus du tout de l'histoire mais par contre je me souviens de l'interprétation de Cage, qui m'avait tuée.

    Posté par Tarantinette, 10 août 2006 à 19:47 | | Répondre
  • Peu de souvenir...

    Tout comme tarantinette j'ai peu de souvenir de ce film... Enfin comme tout les films avec Nicolas Cage, j'ai du adoré, mais il serait mieux pour moi de le revoir...

    Posté par Rudy, 24 août 2006 à 12:55 | | Répondre
Nouveau commentaire