31 août 2006

BAGDAD CAFE - 1987

De : Percy Adlon

Bagdad_cafe

Synopsis
Après une scène de ménage Jasmin atterrit au Bagdad Café, motel minable entre Disneyland et Las Vegas. La patronne, Brenda, Noire tapageuse et insatisfaite, règne sur tout un petit monde de routiers et de personnages énigmatiques. Peu à peu, Jasmin se fait apprécier de tous et remet même le café à flot grâce à "Magic", une boite de magie avec laquelle elle monte des tours assistée de Brenda. Entre les deux femmes va naître une solide amitié.

Mon avis
J'imagine votre contentement de me revoir après 1 mois où le désert était roi. Ah tiens, comme ça tombe bien : je vais parler d'un film où il y a un désert comme décor. Toujours le flère le Tim (super idée mec ;-)). Je savais vraiment pas quoi mettre comme film, je voulais pas mettre un film dont je connais tous les avis, ni un film hyper connu... je cherche... Bingo ! Bagdad cafe ! Difficile de retranscrire ce que je pensais de ce film avant la vision si ce n'est pas forcément connu et non plus pas vraiment inconnu, culte ?

C'est dans le bol que vous préférez manger ? Dans ce cas vous allez adorer ce met délicieux qu'est Bagdad cafe. "Mais ce n'est que du vent" me direz vous. Non, c'est de l'air ! Un bon bol d'air, il n'y a que ça de vrai ! Un film remplie d'émotions. Ça résume bien le film. Des larmes aux sourires; du découragement au bonheur; du bas vers le haut. Il fait parti de ces films qui nous en donnent un maximum avec comme seule arme la simplicité. Un peu comme ça avait été le cas avec Chat noir, chat blanc, cette sensation de plaisir intense. On se dit qu'on est bien dans notre fauteuil là et que le cinéma, c'est quand même bon quand il est bon, amen.

Pour moi, la vraie qualité du film c'est qu'avec un petit décor, on ne s'ennuie pas une seconde. J'adore vraiment ce concept. Pour réussir à nous passionner autant, faut vraiment en avoir dans le pantalon. Et c'est comme ça, pendant 1h30 que le réalisateur nous fait rêver avec Jasmin et toute sa "famille". C'est vrai que parfois certains personnages sont un peu caricaturaux mais en même temps, c'est un peu ça qui les rend attachants à l'extrême. C'est mignon, c'est doux, c'est drôle, c'est poétique, c'est euphorique ! Faut dire que l'euphorie est bien mis en valeur avec cette photographie d'exception. L'une des plus belle qui m'a été donné de voir. Et puis la musique... Mouaaaaaah la musique ! Elle se fond tellement bien dans l'ambiance du film et du désert. Après ce film, t'es de bonne humeur et ça, ça en jette.

Un bonbon artisanal comme seul le cinéma d'auteur peut nous en offrir !

La scène du film

Bagdad_cafe

Posté par ablogapart à 00:25 - - Commentaires [16] - Permalien [#]


Commentaires sur BAGDAD CAFE - 1987

    Ouiiiiii

    Super choix Tim !!! Ce film fait partie de mon top20 ! Je l'adore !! Pourtant c'est vrai que l'histoire n'est pas faites pour attirer les foules , mais c'est tellement beau , la couleur sépia qui s'offre a nous tout le long du film est sublime ! La musique j'en parle même pas !
    Et puis , paradoxalement peut etre , c'est génial de pas voir comme actrice principale une bimbo qui a tout dans les formes , rien dans la tête ! Ici c'est vraiment l'opposé , une femme plutot obese , mais d'une gentillesse et d'une délicatesse hors du commun ! Elle apprendra a vivre avec des gens totalement diférent qui auront du mal à s'habituer à elle...pour finalement devenir complice avec eux.
    Et puis que dire du travail de Percy Adlon qui nous présente une palette de personnages tous aussi attachant les uns que les autres !

    Un véritable chef d'oeuvre !

    Posté par ed, 01 septembre 2006 à 12:55 | | Répondre
  • Ed

    Je pense aussi qu'il est dans mon Top !!!

    Posté par Tim, 01 septembre 2006 à 13:05 | | Répondre
  • Pas vu

    Mais je l'ai déjà vu en DVD dans mon magasin favori et pour pas trop cher. Je m'y pencherai peut-être dessus.

    Posté par Benoît, 01 septembre 2006 à 15:18 | | Répondre
  • Ouh c'est lointain...

    Mais le peu que je m'en souvienne, j'avais adoré!!!
    Me souviens avoir bcp pleuré aussi...
    Incroyable Marianne Sagebrecht!!!!!!!!!!!!!
    Et quelle BO!!!! (ahahahahahahaha...I'm caaaaaaaaaaalling you.... bbbbrrrr j'ai des frissons!! lol)

    Zouxxx ti Tim!
    Good choice encore!! ^^

    Posté par Stef, 01 septembre 2006 à 15:56 | | Répondre
  • Oui, oui

    "C'est mignon, c'est doux, c'est drôle, c'est poétique, c'est euphorique !"

    Ca, ça résume bien les choses, je trouve. Je rajouterais aussi un zeste d'esthétisme, un petit rien d'artificiel qui ne vient cependant pas noircir le tableau.

    Posté par Chris, 02 septembre 2006 à 08:13 | | Répondre
  • Ouiiiiii

    Personnellement, ce film est dans mon top 20 de tous les temps.
    Un film sublime, grnadiose, magnifique.

    J'ai rarement été autant envoûté au cinéma. Ce Percy Adlon, même s'il n'a fait qu'un seul film d'intéressant, m'a littéralement foudroyé avec "Bagdad Café".

    Une oeuvre fascinante, d'une beauté suprême...

    Posté par Michael, 03 septembre 2006 à 11:20 | | Répondre
  • Même pas vu !

    Je connais bien sûr la chanson du film mais je n'ai jamais vu ce dernier.
    C'est une honte là, faut que je remédie rapidos à ça

    Contente de te revoir parmi nous sinon

    Posté par Tarantinette, 03 septembre 2006 à 12:47 | | Répondre
  • Bagdad comme on l'aime

    Je me souviens de l'avoir vu à sa sortie et de l'étonnement causé par le triomphe inattendu de ce film allemand signé d'un inconnu avec des acteurs inconnus sauf ce vieux Jack mais qui n'était déjà,plus une star.Comme un état de grâce avec une héroïne rayonnante et plantureuse qui faisait exploser les clichés sur l'Allemande typique tout en ayant les caractéristiques physiques caricaturales.Et puis Calling you évidemment.Il paraît que Percy Adlon lui-même met en scène à Paris une comédie musicale,remake de ce beau film.Pas une bonne idée à mon avis.

    Posté par bogart, 03 septembre 2006 à 16:16 | | Répondre
  • Pas vu...

    Salut,
    Ben je n'ai pas vu ce film et presque aucun de ceux que tu as critiqué d'ailleurs récemment. Je ne peux donc pas émettre de commentaire ou de donner mon opinion.

    Néanmoins, je fais mon retour sur les blogs et donc je voulais également te dire que je reviendrais plus fréquemment sur le tien... Dslé pour cette absence d'ailleurs.

    @ ++

    Posté par Theo, 04 septembre 2006 à 11:33 | | Répondre
  • Théo

    Merci et à la prochaine

    Posté par Tim, 04 septembre 2006 à 13:27 | | Répondre
  • Stef to Theo

    T'attendais que je revienne pour faire aussi ton comeback hein?? avoue!! mdrrrrrr :p
    Tu vas aussi reprendre le tien de blog, ou tu vas juste poster chez les autres?

    Posté par Stef, 05 septembre 2006 à 15:53 | | Répondre
  • Pas vu...

    J'ai beaucoup entendu parler de ce film mais je ne l'ai pas vu...

    Posté par Ru, 12 septembre 2006 à 17:35 | | Répondre
  • sorte de déjà vu...

    En lisant "Des larmes aux sourires; du découragement au bonheur; du bas vers le haut.", mes pensées se sont tout de suite tournées vers Kusturica. Bien vu (lol), puisque tu cites Chat Noir, Chat Blanc! Comme je viens de rerevoir Arizona Dream, je n'en dirais pas moins...

    PS: j'aime beacoup (voire vraiment bcp!) tes critiques. Elles respirent la vie!

    Posté par Marika, 20 septembre 2006 à 01:36 | | Répondre
  • Marika

    Merci pour ce gentil com ! )))

    Par contre, ne crois pas que ce soit exactement comme Kusturica. Vois-le, il en vaut vraiment la peine.

    Posté par Tim, 20 septembre 2006 à 17:26 | | Répondre
  • Bonjour,
    Le Webblog est adorable et j'essaie de le rajouter dans mon flux RSS pour être informé des prochains articles.
    Apparemment je ne trouve pas le flux rss du blog ou alors je suis mauvais ce qui est possible aussi...

    Posté par vitrier dijon, 19 septembre 2011 à 10:53 | | Répondre
  • A revoir (décidément...)

    J'aimerai bcp le revoir également. Je l'ai vu bcp trop jeune pour me souvenir...

    Posté par cinevisions7, 12 mars 2007 à 20:26 | | Répondre
Nouveau commentaire