03 septembre 2007

VOYAGEURS ET MAGICIENS - 2003

De : Khyentse Norbu Rimpoche

4

Synopsis
Dondup, fonctionnaire dans un minuscule village des montagnes du Bhoutan, rêve de partir faire fortune aux Etats-Unis. Pour cela, il ne lui manque qu'un visa qu'il doit aller chercher à pied dans une lointaine grande ville.
Il chemine avec un vendeur de pommes et un moine qui, jour après jour, lui raconte l'histoire de Tashi, un jeune fermier qui, lui aussi, voulait changer son existence mais vit ses plans modifiés par une rencontre amoureuse.
Lorsqu'un marchand et sa très belle fille se joignent aux marcheurs, la fable du moine trouve, chez Dondup, un écho qui va changer son destin...

Mon avis
Khyentse Norbu Rimpoche ça vous dit quelque chose ? Mais oui souvenez-vous donc ! Ce fameux réalisateur bhoutanais qui a été primé au festival du film asiatique de Deauville 2004. Ca y est c'est revenu dans ta caboche ? Perso quand je l'ai vu dans le rayon je me suis dit Khyentse Norbu Rimpoche c'est dans la poche ! Ahahahaha  ! Je trouve ce petit jeux de mot Franco-bhoutanais magique.
Tiens en parlant de magie je te présente "Voyageurs et magiciens". "Voyageurs et magiciens" je te présente le lecteur de la critique. Heu je m'égare là. Tel un voyageur égaré... (air pas trop connu non)

Une intro peu commune car complètement personnel et en dehors du cadre de l'expression commune. Beaucoup de lecteurs me surnomment souvent le "Lynch de la critique". A ceux là je voudrais leurs répondre qu'importe la comparaison qu'on peut sans doute établir entre un génie du septième art et moi. Moi je poursuis mon chemin et je dois dire que je me débrouille très bien dans cette voie là. Voilà j'espère que c'est clair maintenant.
Excuse moi cher lecteur de cette interruption mais je voulais régler quelques différents avec certaines de mes admiratrices. Je m'en arrête là sinon on va croire que je prends la grosse tête...

Donc enfin "Voyageurs et magiciens", vous l'attendiez tous et bien je vous l'offre pour de vrai de vrai ! Mon avis... top chrono ! (mdr)
Alors ce film... bin c'est incroyable comme c'est envoûtant ! J'pense d'ailleurs que c'est un des magicien du film qui m'a lancé un sort (dédicassée pour toi celle-là) ! Non ce qui m'a vraiment attiré dans ce film c'est qu'il dégage une sensation de dépaysement profond. Et du dépaysement y en a ! Je vous situe le Bhoutan : petit pays situé dans l'Himalaya, région du Tibet. Tu vois le genre. Le genre d'endroit qui fait rêvé mais que quand tu y es tu veux te barrer. Alors pour y aller sans avoir à y aller, il existe une solution : voir le film. Un bon petit film remplie d'air frais mettant en scène le biotope (espace géographique dans lequel vit la biocénose) et sa biocénose (être vivant qui vit dans le biotope) bhoutanaises (oui, j'ai fait des études).  En l'occurence, la biocénose ici ce sont les bhoutanais eux-mêmes. De vieux  moines sages bronzés ridés ayant plus d'une fable dans son sac. Déjà, rien qu'à voir leur tête t'as déjà fait le tour du globe. Puis les paysages magnifiques ! Chaîne montagneuse + fôret d'arbres immenses + rivière = magiiiiie !!! 
Puis dans toute cette magie orientale, un homme, un bhoutanais avec le rêve d'aller vivre en Amérique, le rêve oriental (d'ailleurs je pense qu'après vision du film le rêve américain c'est d'aller vivre au Bhoutan! LOL). Et c'est ainsi qu'on voit cet homme contrasté avec ses amis moines. Ceux ci étant habillés local et l'homme avec des baskets transportant une chaîne hifi diffusant du rock. Un peu stéréotypé mais à vrai dire je m'en fous. Ca n'enlève pas le plaisir que procure le film.

Cet homme en quête d'Amérique s'en va donc de son village mais rate le bus partant pour une ville lointaine. Il doit alors faire son chemin à pied espérant qu'une voiture puisse le prendre en stop. Dans son chemin il rencontre un moine ainsi qu'un vieil homme, marchand de pomme.  Là, rien de bien exceptionnel mais attends un instant que le moine te raconte une de ses fable, tu vas en faire une drôle de tête ! C'est vraiment à ce moment là que le film prend toute son ampleur en racontant en parallèle une fable et les péripéties de notre américanophile ! Ca en devient carrément passionnant (et oui!!!). Quand on est dans la fiction, on est pris par l'intrigue de la fiction mais quand on quitte la fiction pour la réalité on est pris par l'intrigue de la réalité. Ainsi se schématise le film quand à la fin la fiction rejoint la réalité. Pour accompagner cette jolie fable, il y a des petites phrases tout à fait philosophiques que les personnages citent. Une leçon de vie en somme !

Conclusion : sans être un chef d'oeuvre, le film se défend bien plus qu'il en a l'air. Quelques facilités par ci par là mais au final on ne s'ennuie pas pendant les 1h40 en tout cas moi j'ai bien pris à la sauce (d'ailleurs si j'étais une carotte, le film serait de la sauce cocktail!)  Petit jeux de mot histoire de finir en beauté !
Sans prétention ni rien on voyage de l'autre côté du monde, rien que pour ça allez le voir !

Posté par ablogapart à 02:45 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


Commentaires sur VOYAGEURS ET MAGICIENS - 2003

    Hein ?

    Connais pas du tout... ça me dit rien quoi :S

    Posté par Hartigan, 15 septembre 2007 à 17:38 | | Répondre
  • :-))))

    J'adore le ton que tu adoptes peu à peu dans tes analyses )) mptdr !!!!!!!!

    "d'ailleurs je pense qu'après vision du film le rêve américain c'est d'aller vivre au Bhoutan! LOL" mptdr exposant 1000 !


    "Le genre d'endroit qui fait rêvé mais que quand tu y es tu veux te barrer".


    On dirait une réplique de Bart Simpson ! )) adoooooooooooooooooooore !


    A part ça, hélas je ne peux partager un avis avec toi. Khyentse Norbu Rimpoche.... il va être facile à retenir, lui !!!

    +++ Tim

    Posté par chris, 19 septembre 2007 à 09:02 | | Répondre
  • :-)

    ))))))

    Posté par Tim, 22 septembre 2007 à 19:02 | | Répondre
  • Parole d'admiratrice !

    Tim-Tim, ne change pas le ton de tes critiques. Tu pourrais raconter un peu mois le film et plus tes impressions, mais j'ai bien ri ! J'attends la prochaine de pied ferme.

    Posté par NormaDesmond, 23 septembre 2007 à 19:26 | | Répondre
  • Oh oui

    Magique. Peut être rien de plus, ou bien plus. Un film de voyage, dans lequel chaque plan a une importance, à la fois sur le comportement des personnages mais aussi sur le regard du spectateur. Sorte d'elixir du cinéma, un film qui se suspend dans l'air, dans l'espace et qui vous hante de ses images, durant longtemps.

    Oui, le Bhoutan. On ne sait pas trop bien le situer, quelque part entre la Chine, ou le Népal. Petit pays, équivalent d'une commune, d'un canton, mais grand cinéma.

    Simplicité, sincérité. Sans triche, parfois même sans discours, sans un mot. Des images, puis une potion qui se créee devant nous. On s'en dope, s'en souvient, et on en revient pas totalement indemnes...

    Posté par Michael, 24 septembre 2007 à 01:25 | | Répondre
  • Euh

    Je vais être nettement moins poétique que Mike ou nettement moins rigolo que toi mais je ne l'ai pas vu

    Posté par Benoît, 28 septembre 2007 à 20:05 | | Répondre
Nouveau commentaire